Your Own Life Index du Forum
Your Own Life

 
Your Own Life Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Coeur brisé ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Your Own Life Index du Forum -> Ville & Autres -> Ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 22:07 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

"J'ai besoin de te voir, tout de suite. Même endroit que d'habitude."

Après avoir envoyé ce message, Yuya éteignit son portable et l'enfouit dans sa poche, sans attendre de réponse. Il n'en attendait aucune, parce qu'il savait déjà que son ami viendrai. Il se pressa dans les couloirs, et sortit enfin de la JE.

Marchant dans la rue, et sentant les regards de quelque passant posés sur lui, il réalisa qu'il avait oublié ses lunettes. Lunettes qu'il avait abandonné quelque minutes plus tôt sur le sol de la loge des Jump. Il baissa alors la tête, esperant ne pas se faire remarquer, et essuya d'un revers de main les quelques larmes qui coulaient encore sur ses joues.

Il fallait absolument qu'il se change les idées. Réfléchissant à ce qu'il venait de faire, il finit par ralentir le pas, pour finalement s'arrêter sur le trottoir. Il écarquilla les yeux, réalisant qu'il ne voulait pas que son ami le voit dans cet état. Qu'allait-il penser en le voyant ainsi, en larme ? Il poserait sans doute des questions...

Mais, bizaremment, Yuya savait qu'il ne serait pas mal à l'aise. Si il lui posait des questions, il lui répondrait sans doute, parce qu'il était un des rares amis avec qui il se sentait à l'aise. Et puis, il savait que son ami ne le jugerait pas, même quand il apprendrait... qu'il aimait les hommes. Il lui faisait cofiance.

Après encore quelque minutes de marche, pendant lesquelles il ne ne réussi pas à arrêter ses larmes, il entra dans un café à Shibuya, ou lui et son ami avait l'habitude de se retrouver. Il le chercha des yeux, et, comprenant qu'il était arrivé le premier, se dirigea vers le coin le plus reculé du café. Là, il s'installa, et, fatigué et brisé, enfoui son visage dans ses mains.
_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 22:07 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Jeu 21 Jan - 22:21 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Hikaru était plongé dans son bain, alors que sa chaîne hi-fi passait des musiques aléatoirement. Il avait les yeux fermés, et se sentait bien, ainsi installé dans cette eau chaude, à ne plus penser à rien si ce n'est qu'au doux parfum du shampoing à la vanille. Il entendit son portable vibrer, résonnant dans toute la pièce. Ce dernier était posé juste à côté de la baignoire, Hikaru n'eut donc pas de mal à l'atteindre. C'était un SMS de Takaki Yuya, un de ses amis.
    « J'ai besoin de te voir, tout de suite. Même endroit que d'habitude. » Hikaru acquiesçait. Il ne prit même pas la peine de répondre, il savait que Takaki n'avait pas besoin de réponse de la part d'Hikaru, tout les deux savaient que quand un des deux envoyait un SMS de ce genre, ils étaient réunis dans le quart d'heure qui suivait. Hikaru fronçait les sourcils avant de reposer le portable... Que se passait-il pour Takaki ? À voir son SMS, il n'allait pas très bien. Le presque-adulte se levait, sortant de la baignoire. Il se sécha rapidement puis se sécha les cheveux et s'habilla d'un jean large et d'un t-shirt noir. Il attrapa un bonnet et son manteau avant de se diriger vers le métro.

    Il avait dix minutes de train à prendre. Pendant ces dix minutes, Hikaru se mit à réfléchir beaucoup. Qu'est-ce qui avait pu rendre triste Takaki... Qu'est-ce qui avait fait que Takaki avait demandé à Hikaru de venir aussi rapidement ? Hikaru s'inquiétait. Il n'avait pas vu Takaki depuis quelques jours, alors... est-ce que Takaki allait mal depuis longtemps ?
    Le train s'arrêta et Hikaru descendit en vitesse, bousculant une personne, il ne prit pas la peine de s'excuser, essayant de cacher son visage avec son bonnet et son écharpe. Hikaru marchait rapidement dans la foule de Japonais des rues de Tôkyô, jusqu'à arrivé au café. C'était à ce café qu'Hikaru et Takaki se retrouvaient sans cesse. C'est ici qu'ils venaient quand ils voulaient être juste tout les deux. Ils aimaient ce café car il n'y avait jamais grand monde. Hikaru entrait dans le café et s'arrêta à l'entrée, cherchant Takaki du regard. Il le remarqua enfin et se mit à sourire avant de marcher vers Takaki. Il déposa une main sur l'épaule de son ami avant de déclarer en souriant :

    - J'ai fais aussi vite que j'ai pu, Taka-chan. Konnichi wa. Il s'assit ensuite en face de Takaki, et en observant un peu plus ce dernier il put remarquer... qu'il allait vraiment mal. Il avait sa tête des mauvais jours, ses yeux étaient bouffis et tout rouge. Visiblement il avait pleuré... Beaucoup pleuré. Cette vision déchira le cœur d'Hikaru. Qu'est-ce qui avait pu rendre si triste Takaki ? Hikaru avait déjà vu Takaki pleurer, parce qu'il pleurait beaucoup... mais jamais de tristesse. Il ne l'avait jamais vu avec un visage si triste.
    - Qu'est-ce qu'il y a ? Demandait Hikaru en fronçant les sourcils. S'il y avait une chose qu'il détestait, c'était bien voir ses amis être aussi triste que l'était Takaki à ce moment-là, et Hikaru voulait vraiment l'aider.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 12:08 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Takaki sentit une main chaleureuse se poser sur son épaule, et leva lentement la tête vers son ami.

- J'ai fais aussi vite que j'ai pu, Taka-chan. Konnichi wa.

Il acquiesca, le saluant silencieusement. Il sentit ses larmes cesser de couler grâce au sourire qu'arborait son ami, et il fut rassuré en voyant que Hikaru semblait aussi content de le voir que lui.
Mais bientôt, il sentit le regard brûlant de son ami le détailler. Pas le moins du monde mal à l'aise avec lui, Yuya le laissa faire, sachant que les questions ne tarderaient pas.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Takaki se pinça la lèvre inférieur au son de sa voix inquiète. Si il y avait une chose qu'il ne voulait pas, c'était bien l'inquieter. Que pouvait-il répondre à cette question ? Il avait envie de tout lui dire, de tout lui avouer, et il savait que son ami trouverait les mots pour le réconforter. Mais, hélas, il ne pouvait pas. Il ne pouvait lui raconter ce qu'il s'était passé dans leur loge, quelques minutes plus tôt. Il n'avait pas le droit de parler de la maladie de Chii, ce n'était pas à lui de le faire, il le savait. Et puis... il ne pouvait pas non plus lui parler de sa préférance pour les hommes... Il se doutait que son ami ne le repousserait pas pour si peu, mais tout de même, il était effrayé à l'idée que Yaotome le regarde différement après sa. Au final, il ne savait plus quoi dire. Il s'en voulut à cet instant de l'avoir dérangé. Il leva des yeux désolés vers son ami, et tenta de lui offrir un sourire rassurant.

- Désolé de t'avoir dérangé.

"Et merci d'être venu si rapidement", pensa-t-il. Il regardait intensément son ami, esperant qu'il le comprenne, parce qu'il n'arrivait pas à trouver les bons mots.

- Je... il fallait que je me change les idées...

"Mais pardon, je t'ai fait venir, et je ne peux te parler de rien." pensa-t-il de nouveau. Il ne pouvait pas en parler, mais il en mourrait d'envie. Il espérait silencieusement que Yaotome lui pose plus de question.
Il se mordit ensuite les lèvres, cherchant à changer de sujet.

- Je... sa faisait longtemps ! Sa va toi ?

Il baissa la tête, et essuya discrètement, d'un revers de main, ses joues encore mouillées.
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 12:46 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Takaki se pinça la lèvre inférieure. C'était sans doute une marque d'inquiétude, c'était assez évident même. Le plus vieux ne répondit pas tout de suite, il semblait totalement perdu dans ses pensées. Hikaru se demandait, qu'est-ce qu'il n'allait pas chez Takaki ? Qu'est-ce qui faisait que l'orgueil de Takaki qui l'empêchait habituellement de montrer sa tristesse avait été détruit ? Qu'est-ce qui faisait que l'habituel coolness de Takaki n'était plus, laissant à tout le monde et surtout à Hikaru le soin de voir sa tristesse. Mais surtout... pourquoi est-ce que Takaki avait appelé Hikaru et pas un autre ? Il aurait du appeler Chinen ou Yamada... Hikaru comprit alors. Il s'était disputé, avec Chinen ou Yamada, n'est-ce pas ? Takaki et lui s'entendait bien, c'était vrai, ils se retrouvaient souvent dans ce café pour parler de tout et de rien... mais il était tellement rare que Takaki lui demande de l'aide silencieusement.

    - Désolé de t'avoir dérangé. S'excusa Takaki en lançant à Hikaru un regard tout aussi désolé, et un sourire rassurant. Mais ce fut vain, cela ne rassura pas le moins du monde Hikaru. Si Takaki l'avait appelé c'est qu'il avait quelque chose à dire. Quelque chose d'inavouable ? Hikaru n'en savait rien... Hikaru fut troublé. Par le regard de son ami, il était intense, et vraiment triste. Mais il semblait le remercier, alors Hikaru sourit tristement. Ne pouvait-il pas l'aider ? Pensait-il à ce moment là... mais il fut pris d'une illumination. C'était totalement logique, Hikaru pouvait l'aider. Si Takaki avait appelé Hikaru c'était parce que ce dernier pouvait l'aider. Peut-être pas dans le sens où il pourrait tout arranger, mais dans le sens où Hikaru pourrait juste l'aider à aller mieux, en lui remontant le moral. Après tout, Hikaru n'était-il pas célèbre pour ses bêtises et sa réussite à toujours tout dédramatiser ? Hikaru devait le faire.
    - Je... il fallait que je me change les idées... Cette phrase réconforta Hikaru dans son idée. Takaki ne l'avait pas appelé pour tout lui expliquer, il n'avait pas besoin de tout lui expliquer. Il avait juste besoin de quelqu'un qui pourrait le soutenir sans rien lui demander en retour, il avait juste besoin de quelqu'un qui pourrait le faire rire, le faire penser à autre chose. Hikaru se remit une nouvelle fois à sourire, en lui lançant un regard assurant, comme pour dire « ce n'est rien... et ne t'inquiètes pas, moi, je serais là pour toi. »

    - Je... ça faisait longtemps ! Ça va toi ? Demandait Takaki, changeant de sujet. Hikaru avait remarqué ce changement de sujet, mais il n'en fit rien. Takaki était libre d'expliquer ce qui allait ou pas, Hikaru n'avait rien à dire là dessus, n'est-ce pas ?
    - Oui, ça faisait longtemps. On se voit plus beaucoup en ce moment, n'est-ce pas ? Avec toutes mes émissions, le drama de Yamada... J'ai l'impression que certains de nous sont plus dans une carrière solo que dans le groupe. Déclara Hikaru en riant avant de tendre une serviette en papier à Takaki en souriant. Mais moi, je vais bien.



_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 14:35 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

- Oui, ça faisait longtemps. On se voit plus beaucoup en ce moment, n'est-ce pas ? Avec toutes mes émissions, le drama de Yamada... J'ai l'impression que certains de nous sont plus dans une carrière solo que dans le groupe.

Surpris, Yuya regarda un instant la serviette que lui tendait son ami. Il leva des yeux perdus sur Yaotome. Comment faisait-il pour être si compréhensif ? Il avança une main tremblante, et saisit la serviette tendue.

- Mais moi, je vais bien.

Yuya acquiesca, tout en s'essuyant les yeux. Il tenta de se reprendre pour paraître fort, mais cette douleur dans sa poitrine, cette impression de déchirement... ne l'avais toujours pas quitté. Un instant, ses pensées se tournèrent vers ses deux amis qu'il avait laissés dans la loge... et aussitôt, il grimaça. Finalement, il aurait préféré que rien de tout ceci ne se soit passé. Il aurait préféré ne pas interrompre Daiki et Yuri dans leur discution, il aurait préféré ne rien entendre, ne rien savoir. Il aurait aussi préféré que Yuri ne comprenne pas ses sentiments.... mais le plus jeune avait sans doute compris. Et c'était bien pire. A cet instant, il en voulait à Yuri. Il lui en voulait de lui avoir fait ressentir ce sentiment, jusqu'ici inconnu, pour finalement lui briser le coeur. Quand à Daiki... Yuya savait que ce n'était pas vraiment sa faute, mais il lui en voulait également. Il savait qu'il n'arriverait plus jamais à regarder ses amis en face. Et il avait besoin d'en parler. Il leva des yeux déterminés vers son ami.

- Hika... je... je me suis disputé avec Chii et Dai-chan... murmura-t-il d'une petite voix.

Ce n'était pas exactement ce qu'il aurait voulu lui dire, mais il n'était pas prêt d'avouer ses sentiments pour le cadet. Il leva des yeux timides sur son ami, qu'il n'avait pas vraiment regardé depuis qu'il était arrivé. Il observa un instant son visage légèrement épuisé, entouré par son bonnet qui lui allait à ravir... Son regard descendit ensuite jusqu'à ses lèvres bien dessinnées, avant que Yuya ne remonte la tête pour planter ses yeux dans les sien. Et, voyant ses sourcils froncés et son air inquiet, il ne put s'empecher de le trouver beau, sous l'éclairage de la salle. Et il rougit à cette pensée.
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 20:41 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Alors que Yuya avançait sa main tremblante pour attraper la serviette, un grand sourire se dessina sur les lèvres d'Hikaru. Puis son sourire s'effaça, en voyant qu'à nouveau Yuya semblait dans ses pensées. Hikaru soupirait discrètement, il comprenait que Yuya ne veule rien lui dire, vraiment. Il comprenait qu'il puisse être triste... mais vraiment, le voir comme ça et ne rien pouvoir faire, c'était frustrant. Mais alors en plus quand Yuya semblait être si pensif, ne semblant pas essayer de penser à autre chose... Hikaru voulait bien aider Yuya à se changer les idées, mais encore fallait-il que Yuya essaye de le faire ! Il observait Yuya, comme s'il essayait de lire dans un livre, mais ça ne marchait pas. Il n'arrivait pas à comprendre ce qui n'allait pas, il ne comprenait pas. Il s'était disputé avec quelqu'un, c'était clair. Sinon il ne serait jamais venu voir Hikaru, il serait venu voir Yuri. Il s'était disputé avec Yuri.

    - Hika... je... je me suis disputé avec Chii et Dai-chan... Avoua Yuya, rendant les pensées d'Hikaru véritables. Il s'était donc disputé avec Yuri et Daiki. Il n'avait pas pensé à Daiki à vrai dire, Yuya et Daiki n'étaient pas aussi ami que Yuri et Yuya l'étaient. Mais il le savait pour Yuri. Yuya levait des yeux timides vers Hikaru, ce dernier n'avait jamais vu le plus vieux aussi timide, et maintenant il se demandait vraiment pourquoi est-ce qu'ils s'étaient disputés tout les deux ? Hikaru baissait les yeux vers la table en soupirant, n'était-il qu'une sorte de substitut? C'était sûrement ça.

    - Ça ne m'étonne pas, que tu te sois disputé avec Chinen. Sinon, tu ne serais pas venu me voir, si tu aurais eu un problème qui ne concernait pas Chinen, tu serais venu le voir lui, n'est-ce pas ? Expliqua Hikaru en souriant, bien qu'il fut incroyablement jaloux. Jaloux parce qu'il aimait, égoïstement, être la première personne en qui tout le monde voulait se confier, malheureusement, c'était loin d'être le cas. Hikaru était le genre de personne qui faisait rire tout le monde, que tout le monde appréciait parce qu'il était marrant, et qu'il avait toujours un truc à dire, toujours un truc à faire. Mais on ne pensait jamais à Hikaru quand il s'agissait de problèmes, de quelqu'un pour remonter le moral. Hikaru était juste un substitut, même pour Yuya. Il soupira avant de se tourner vers la serveuse qui était près d'eux et de lui demander une bouteille de coca. Celle-ci acquiesça, n'ayant visiblement pas reconnu l'idole et se dirigea vers le bar pour en sortir quelques secondes après avec une petite bouteille de coca qu'elle donna à Hikaru. Ce dernier l'attrapa en remerciant la serveuse et ouvrit la bouteille pour en boire une gorgée, les yeux fixés sur Yuya.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 22:00 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

- Ça ne m'étonne pas, que tu te sois disputé avec Chinen. Sinon, tu ne serais pas venu me voir, si tu aurais eu un problème qui ne concernait pas Chinen, tu serais venu le voir lui, n'est-ce pas ?

Yuya ecarquilla les yeux sous cette question. Tout d'un coup, et pour la première fois depuis qu'il connaissait Hikaru, il se sentit vraiment mal à l'aise, même si ce dernier arborait un sourire. Il regarda son ami commander une boisson sans pouvoir parler, cherchant ses mots. Et puis, que pouvait-il répondre à cela ? C'était la vérité, non ? Si Yuya c'était disputé avec un autre membre des Jumps... il en aurait parlé à Yuri. Si il avait eu un quelconque problème, avec sa famille ou ses parents... il en aurait aussi, sans doute, parlé à Yuri. C'était donc si évident ? Tout le monde avait donc remarqué qu'il se sentait proche de Yuri ? Ou était-ce juste que Hikaru le connaissait par coeur ? 
Mais, finalement, Yuya pensa tristement que ce temps là était terminé. A présent, Chinen pourrait se confier et réconforter les malheurs d'un autre. Et lui... ne savait pas à qui parler. Si il avait envoyé un message à Yaotome, c'était simplement parce qu'il était le premier à qui il a qui il avait pensé. Cela venait-il de lui, ou Hikaru paraissait tout de même un peu déçu ? Il se mordit une nouvelle fois la lèvre inférieur, déja rouge sous les traitements qu'il lui infligeait depuis plusieurs minutes, mais garda son regard dans celui de son ami.

- Non, je... enfin...

Il baissa la tête, ne sachant pas quoi dire. Il se sentait incroyablement stupide, en cet instant. Et Yaotome le connaissait trop bien. Il ne pouvait - il ne voulait plus parler à Yuri, mais il avait un besoin grandissant de parler. Avec tout ces secrets... il avait l'impression d'ettouffer. Maintenant, il ne savait plus ce qu'il pouvait ou ne pouvait pas dire. Il ouvrit la bouche pour parler, mais garda les yeux rivés sur la serviette que lui avait tendu son ami et qu'il tenait entre ses doigts, la déchiquetant.

- Dai-chan et Chii... ils sont ensemble... murmura-t-il d'une petite voix.

Mais quel idiot ! Il était incapable de s'excuser auprès de son ami, et, au contraire, il en rajoutait même ! Mais il n'arrivait plus à réfléchir correctement, surtout en sachant le regard de son ami brûlant et posé sur lui.
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Sam 23 Jan - 22:44 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Hikaru remarquait que Yuya écarquillait les yeux. Il avait raison alors, n'est-ce pas ? Il n'était qu'un substitut... Quelqu'un à qui l'ont parlait que quand l'ont avait perdu la première personne à qui on confiait tout habituellement. Hikaru baissa les yeux en serrant fort son poing dans la poche de son sweet. Il détestait avoir cette place, celle du substitut. N'était-ce pas dévalorisant ? Hikaru valait mieux que ça ! Personne ne valait pas mieux qu'être remplacent ! Ce n'était pas juste...
    Hikaru se plaignait peut-être un peu trop, c'était peut-être une bonne chose que Yuya ai pensé à lui en deuxième, n'est-ce pas ? Mais... pourtant cela ne réchauffait pas le cœur d'Hikaru, non au contraire. La deuxième place... était en fait la pire. Il déposait ses yeux sur les lèvres de Yuya, rougies par ses morsures avant de rebaisser son regard sur sa bouteille de coca, y observant une goutte d'eau glisser contre la paroi comme si ce spectacle était incroyablement intéressant.

    - Non, je... enfin... Avait bredouillé Yuya. Mais Hikaru ne voulait pas de ses explications, il avait juste lancé la fléchette dans le mile, il avait compris, il avait raison. Et Hikaru aurait préféré avoir tord, que Yuya lui réponde que non, qu'il préférait largement Hikaru à Yuri. Que Yuri était son petit frère avec qui il pouvait jouer, mais qu'Hikaru était son confident, la personne en qui Yuya pouvait avoir confiance... mais non. Yuya ne dit rien. Il ne parvint pas à finir sa phrase. Hikaru levait les yeux vers Yuya qui contemplait la serviette qui était maintenant toute froissée. Hikaru soupira à nouveau, discrètement. Il baissa les yeux vers sa bouteille de coca, et posa sa main sur cette dernière, faisant le contour du goulot du bout des doigts.

    - Dai-chan et Chii... ils sont ensemble... Avoua Yuya. Cette nouvelle là étonna de beaucoup Hikaru. Ces deux-là, ensemble ? C'était bizarre de les imaginer ensemble. Mais deux hommes, ça n'était pas choquant, surtout au vu des sentiments d'Hikaru... qu'il essayait de refouler encore et encore. Il secoua la tête de gauche à droite, alors que sa main glissa lentement le long de la bouteille avant de la serrer et de la porter à sa bouche pour avaler une gorgée de coca. Hikaru levait les yeux vers Yuya, avant de se mettre à sourire une nouvelle fois.
    - Tu l'aimes, n'est-ce pas ? Chinen. C'est pour ça, que tu t'es disputé avec eux. Il a choisi Dai-chan, alors tu es venu me voir moi, parce que je suis marrant, que je fais toujours des blagues et que comme ça... tu pourras essayer d'oublier Chinen. Mais ça ne marche pas, je le vois bien. Tu penses sans arrêt à lui, que je sois là ou pas, ça ne change rien n'est-ce pas ? Que ce soit moi, Ryu-chan, ou Yabu ici... tu t'en fiches, du moment que quelqu'un puisse être là, pour t'écouter... c'est juste ça, qu'il te faut, n'est-ce pas ? Tu m'as choisis au hasard, tu aurais même pu aller tout raconter à ta mère, que ça aurait fait pareil. Je... laisse tomber, je sais même pas pourquoi je te dis ça. Déclara Hikaru en soupirant, posant son coude sur la table pour déposer sur sa main sa tête. Il divaguait, disait vraiment n'importe quoi et était totalement inutile. Hikaru avait beau faire rire, à ce moment, il pensait vraiment que c'est sa seule qualité.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 11:11 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

- Tu l'aimes, n'est-ce pas ? Chinen. C'est pour ça, que tu t'es disputé avec eux. Il a choisi Dai-chan, alors tu es venu me voir moi, parce que je suis marrant, que je fais toujours des blagues et que comme ça... tu pourras essayer d'oublier Chinen. Mais ça ne marche pas, je le vois bien. Tu penses sans arrêt à lui, que je sois là ou pas, ça ne change rien n'est-ce pas ? Que ce soit moi, Ryu-chan, ou Yabu ici... tu t'en fiches, du moment que quelqu'un puisse être là, pour t'écouter... c'est juste ça, qu'il te faut, n'est-ce pas ? Tu m'as choisis au hasard, tu aurais même pu aller tout raconter à ta mère, que ça aurait fait pareil. Je... laisse tomber, je sais même pas pourquoi je te dis ça...

Yuya, qui avait relevé en entendant ces mots, regarda son ami sans comprendre. C'est tout ? Il semblait avoir compris ses sentiments pour Yuri... et il n'était pas plus... dégouté ? Horrifié, qu'il éprouve de telle chose envers un homme ? D'un côté, connaissant son ami qui était incroyablement compréhensif, cela ne le surprenait pas vraiment. Mais il était rassuré.
Et, d'un coup, il sentit la colère l'envahir, pour la deuxième fois de la journée. C'était faux... il n'aurait pas pu, et pas voulu en parler avec n'importe qui... Et, là tout de suite, il n'aimait pas le sourire forcé de son ami.

- Arrêtes ça !

Il aurait voulu le dire d'une voix sévère, alors, il fut lui-même surpris en entendant la petit voix tremblante qui sortit de sa bouche.

- Arrête avec ce sourire faux... continua-t-il malgrès tout. Je... ne t'ai pas demandé de venir parce que tu es marrant et jamais sérieux, parce que là tu vois... je n'ai aucune envie de rire. Si j'avais voulu en parler avec Yabu, j'aurai appelé Yabu... Si j'avais voulu en parler avec Ryu-chan, j'aurai été le voir...

Il voulut aussi ajouter qu'il était la personne en qui il avait le plus confiance à présent. Et qu'il était également celui qui le comprenait le mieux, il venait d'ailleurs de très bien le prouver.
Plus il parlait, plus il sentait sa colère le quitter. Finalement... il n'aurait jamais dû l'appeler. Il avait l'impression que plus il parlait de ses problèmes, plus cela blessait Yaotome, mais il était incapable de dire pourquoi. C'était d'ailleurs la première fois que Yuya le voyait un tant soit peu triste, et il n'aimait pas du tout sa. Et c'était de sa faute, une fois encore.
Il attendit que son ami le regarde, mais Yaotome semblait de nouveau fasciné par la bouteille qu'il tenait dans sa main.
Alors, Yuya avança une main hésitante vers la sienne, et effleura doucement le bout de ses doigts pour tenter d'attirer son attention.

- Gomen... et, crois le ou non, je suis vraiment content de te voir...

Il attendit que son ami le regarde, et il tenta d'ignorer la sensation de picotement qu'il sentait au bout de ses doigts, alors que ces derniers était toujours posés sur ceux de son ami.
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 11:34 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    - Arrêtes ça ! S'écria Yuya d'une voix très peu convaincante, tremblante. Hikaru se demandait, d'où venait ce tremblement ? Yuya était-il... troublé ? Mais troublé par quoi ? Par la compréhension de son ami ? C'était plutôt surprenant pour Hikaru d'entendre Yuya aussi triste, aussi " mal en point ". Cela lui faisait mal au cœur, vraiment. Alors... Yuya aimait vraiment Yuri, n'est-ce pas ? Hikaru aurait beau essayé de lui changer les idées, cela ne marcherait pas. L'amour... est un sentiment dont on ne peut échapper. Il nous suit, encore et encore, et chaque chose semble porter nos pensées vers l'être aimé. Alors juste pour ça, Hikaru resserra un peu plus sa main sur sa bouteille, sans la quitter des yeux. Il était impuissant. Et puis, comme s'il comprenait enfin ce que Yuya venait de s'écrier, il fronçait les sourcils. Arrêter quoi précisément ?

    - Arrête avec ce sourire faux... Je... ne t'ai pas demandé de venir parce que tu es marrant et jamais sérieux, parce que là tu vois... je n'ai aucune envie de rire. Si j'avais voulu en parler avec Yabu, j'aurai appelé Yabu... Si j'avais voulu en parler avec Ryu-chan, j'aurai été le voir... Hikaru baissa les yeux, alors Yuya, l'avait remarqué ? Hikaru souriait toujours, parce que c'était plus facile de sourire pour cacher sa tristesse, n'est-ce pas ? Les lèvres d'Hikaru se pincèrent pour éviter les larmes de monter. Et pourquoi avait-il envie de pleurer ? Parce qu'il était heureux que Yuya ne l'ai pas choisis pour ses blagues ? Parce qu'il était triste de ne rien pouvoir faire pour Yuya ? Ou parce qu'il était... jaloux ? Jaloux ? Un sourire au coin des lèvres se dessina sur le visage d'Hikaru, il ne pouvait pas être amoureux de Yuya n'est-ce pas ? Yuya était déjà amoureux, Hikaru n'en serait que blessé. Mais ce sourire en coin disparaissait bien vite alors qu'Hikaru levait ses yeux vers Yuya... Il était amoureux de Yuya. Son poing se serra encore un peu plus dans sa poche, quel idiot ! Pourquoi tombait-il amoureux de Yuya alors que celui-ci était déjà amoureux ? Pourquoi s'en rendait-il compte maintenant, pourquoi n'avait-il pas continué d'ignorer ce sentiment.

    Hikaru était plongé dans ses pensées, à se disputer mentalement pour cette soudaine attirance envers Yuya quand une décharge l'électrisa au niveau de sa main. Il sortit de ses pensées pour s'apercevoir que les doigts de Yuya caressait ses propre doigts. Hikaru écarquilla les yeux, alors qu'une douce chaleur s'était installée au bas de son ventre et qu'il sentit ses joues devenir rouge, à quoi Yuya jouait-il, n'aimait-il pas Yuri ?
    - Gomen... et, crois le ou non, je suis vraiment content de te voir... Inconsciemment, alors qu'il ne le voulait pas, Hikaru levait les yeux vers Yuya. Il se sentait incroyablement bien à ce moment-là, il avait les joues rouges, le bas ventre en feu, et un frisson lui parcouru l'échine alors que les doigts de Yuya étaient restés sur ceux d'Hikaru mais il était incroyablement bien, et inexplicablement les mots de Yuya l'avaient emplis d'une joie immense. Que cherchait-il à faire ?
    - Q...qu'est-ce que tu fais, Takaki ? Tu aimes Chinen, n'est-ce pas ? Alors.. q... S'exclamait Hikaru, cherchant des explications. Il n'avait qu'une envie à ce moment, c'était que ses doigts viennent s'entrelacer avec ceux de Yuya mais c'était juste... impossible, n'est-ce pas ? Yuya aimait Chinen, il se fichait totalement d'Hikaru. Hikaru aimait Yuya, d'un amour à sens unique. Il serait à jamais seul, c'était ainsi. Il baissait les yeux vers la main de Yuya avant qu'un de ses doigts viennent timidement caresser ceux de Yuya.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 20:07 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Enfin, Hikaru leva les yeux vers lui. Yuya fronça les sourcils devant son regard surpris et ses joues rouge. Takaki compris immédiatement que son ami devait être troublé par ce contact, qu'il avait lui même créé. Mais, bizarrement, il n'avait aucune envie de retirer ses doigts.

- Q...qu'est-ce que tu fais, Takaki ? Tu aimes Chinen, n'est-ce pas ? Alors.. q...

Yuya s'apprêtait alors à retirer ses doigts, sachant qu'il n'aurait pas dû. Mais, il sentit un doigts timides venir caresser les siens, et il baissa lui aussi la tête vers leurs deux mains. Il ne savait pas pourquoi il faisait sa, il était incapable de répondre à la question que venait de lui poser son ami. C'était juste que... qu'il en avait envie. Ce simple contact, ce simple touché lui plaisait énormément. Peut-être même un peu trop, mais il ne s'en formalisa pas. Il ne prit pas la peine de répondre à son ami, et garda les yeux fixé sur leurs doigts qui se cherchaient, et se touchaient, timidement. Mais bientôt, il voulut plus. Alors, sans pensé à la réaction que pouvait avoir son ami, sans pensé aux conséquences ni même à ce qu'il était en train de faire, il approcha davantage sa main, et repoussa la bouteille de coca. Là, il put aisément prendre la main de son ami dans la sienne, et il entrelaça leur doigts. Il fronça les sourcils en sentant des picotements lui parcourir la main, et une sensation bizarre lui parcourir le ventre. Cette sensation... il avait ressentit à peu près la même, plus tôt dans la journée, quand il avait voulu goûté aux lèvres de Yuri. Il fronça davantage les sourcils, se demandant pourquoi il ressentait cela maintenant, et, sans s'en rendre compte, serra davantage la main de son ami dans la sienne. Puis, enfin, il leva les yeux vers son ami, se demandant si il était aussi troublé que lui.

- Je... commença-t-il, cherchant ses mots.

Comment expliquer cette sensation de bien-être ? Aucun mot ne pouvait décrire cela, il en était persuadé. Il voulait juste rester comme cela... Puis, finalement, comprenant qu'il allait sans doute être repoussé, il retira sa main d'un coup sec.

- Gomen, je... Je vais prendre une boisson moi aussi. Tu veux autre choses ? demanda-t-il, tout en faisant signe à la serveuse.

Il s'était rendu compte que sa voix devenait de plus en plus hystérique, mais il ne pouvait se calmer, il ne savait pas ce qu'il lui avait prit. Il savait que ses joues devaient être toute rouge en cet instant, et il été incapable de tourner la tête vers son ami. Finalement, il commanda la même chose que Yaotome.
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Dim 24 Jan - 20:56 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Hikaru n'osait même plus regarder son aîné, les yeux occupés sur ses doigts qui caressaient les siens. Il semblait complètement ailleurs. Pourquoi est-ce que le simple touché de ses doigts... lui donnait cette sensation ? Pourquoi son bas-ventre se réchauffait rien qu'en sentant les doigts de Yuya caresser les siens. Ce n'était pas normal, n'est-ce pas? Ce n'était vraiment pas normal. Lentement, il remontait ses yeux vers son aîné. Timidement, il observait les yeux de Yuya qui étaient fixés sur les deux mains. Le regard d'Hikaru descendit jusqu'aux lèvres de Yuya. Pourquoi semblaient-elles... si tentantes, maintenant ? Hikaru avait toujours aimé la bouche de Yuya. Cette façon qu'elle avait de bouger quand il parlait, cette façon qu'il avait de mordre ses lèvres, cette façon qu'il avait de passer sa langue sur ses lèvres devant la caméra pour faire plaisir aux fans... Yuya était plutôt superficiel devant la caméra, oui, il l'était totalement. Il aimait à ce qu'on le regarde lui et pas un autre, il fallait l'avouer, Hikaru n'aimait pas Yuya quand il était devant la caméra.
    Mais étonnement, hors du champs des caméra Yuya changeait complètement. Il était en réalité sensible, bien plus que ce qu'il voulait montrer devant la caméra, il était aussi susceptible. Hikaru aimait le côté sensible de Yuya, ce côté qui contrastait tellement avec cet air cool que Yuya voulait montrer à tout le monde.
    Hikaru reposa son regard sur les deux mains, Yuya venait de bouger la bouteille de coca et avait à présent entrelacer leurs doigts.

    Hikaru sentit encore une fois cette étrange sensation au bas du ventre, cette sensation qu'il commençait même à apprécier. Il se demandait alors, qu'est-ce que faisait Yuya ? Pourquoi avait-il entrelacé leurs doigts ? N'aimait-il pas Yuri ? Mais après tout... Yuri l'avait rejeté. Yuya devait se sentir accablé de tristesse, il devait se sentir incroyablement seul... Alors ces gestes... étaient sûrement juste pour consoler Yuya. Le plus âgé devait sans doute essayer d'imaginer que cette main appartenait à Yuri, qu'il caressait les doigts de Yuri... C'était sans doute ça, il n'éprouvait rien pour Hikaru... Et Hikaru était juste idiot, de s'éprendre de quelqu'un qui ne voyait en lui qu'une roue de secours. Hikaru était complètement idiot, et il devait être masochiste, vraiment.
    - Je... Se hasarda Yuya. Hikaru levait les yeux vers lui, et d'un battement de cil, il sentit que la main de Yuya avait quitté la sienne. Hikaru baissait les yeux vers sa main qui était à présent seule, dénuée de la chaleur dont elle était enveloppée quelques minutes plus tôt. Hikaru levait les yeux une nouvelle fois vers Yuya, des yeux implorants que Yuya n'avait sans doute pas vu. Il sentit les larmes lui monter aux yeux, mais il les refoula du mieux qu'il put.
    Il avait entendu Yuya lui parler, mais il ne comprit pas ce qu'il lui avait dit. Il n'écoutait plus, ne voulait plus rien entendre. Il faisait de son mieux pour refouler ses larmes, mais elles essayaient de passer la barrière de ses yeux. Hikaru fermait les yeux, posant sa main sur son front de telles sortes à ce que Yuya ne voie pas ses yeux humides. De telle sorte à ce que Yuya ne voie pas les larmes qui avaient commencées à couler, qu'Hikaru s'empressaient de sécher d'un revers de la manche. Il déposait son poing à côté de sa bouteille et la serra, il était vraiment un idiot.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 19:48 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Il attendit encore mais, même après que la serveuse lui ait emmené sa boisson, Hikaru n'avait toujours pas parlé. Yuya soupira, et tourna enfin la tête vers son ami. Il se demanda alors pourquoi Hikaru avait la tête baissé. Pensant qu'il l'avait peut-être surpris, ou pire, qu'il l'avait peut-être dégoûté, il essaya de rapidement trouvé une excuse. Mais il n'en avait aucune. Lui-même ne comprenait pas ce qu'il lui avait pris. Il aimait Yuri, c'était vrai... Alors, pourquoi ? Pourquoi avait-il agi ainsi ? Pourquoi avait-il ressenti cela ? Pourquoi avait-il apprécié cette chaleur qui avait pris possession de son corps, ces picotements qui avait envahi son ventre et le bout de ses doigts ? Et, pire que tout... pourquoi avait-il cette envie de recommencer ?

Il se mordit encore plus fermement la lèvre, cela devenait une salle manie, mais il ignora la douleur. Il savait que ressentir de telle chose envers son ami, alors qu'il était amoureux de quelqu'un d'autre, n'était pas du tout normal.
Toujours en réfléchissant aux mots qu'il pourrait dire pour que son ami excuse son attitude, il leva de nouveau les yeux vers Yaotome. Et il se figea en voyant le poings de ce dernier serré et posé sur la table. Il l'avait... enervé ? La peur  envahi alors Yuya à cette pensée. Il ne se souvenait pas l'avoir déjà vu enervé. Peut-être quelquefois, lorsqu'ils étaient tous réunis, il arrivait bien entendu à Hikaru de s'énerver contre quelque chose ou quelqu'un, comme à tout le monde. Mais ce n'était jamais de "grande" colère et, généralement, tout rentrait rapidement dans l'ordre. Mais, en voyant son poing serré et sa tête baissé... Yuya se demanda si il n'avait pas été trop loin, cette fois. Pourtant, il avait juste pris sa main dans la sienne... Ce geste lui semblait anodin... et lui avait tellement plu ! Il était donc le seul à avoir ressenti cela ? Sans doute, oui. Et puis... Il savait que Yaotome... aimait les filles.
Alors oui, il l'avait sans doute mis en colère.

- Hika... murmura-t-il. Pardon... je ne voulais pas t'enerver...

Et, pensant que son ami allait finir par lui demander des explications, il se lança.

- Je ne sais pas ce qu'il m'a pris...

Il l'écoutait au moins ? Yuya fronça les sourcils, se demandant pourquoi il ne disait rien. Et pourquoi il ne levait pas la tête vers lui.
 
- Hika...

Mais il allait le regarder oui ?!
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 20:07 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    - Hika... murmura Yuya d'une petite voix qui fit éclater le cœur d'Hikaru. Il aimait le ton de sa voix, et ce murmure était si joli aux oreilles du plus jeune. Et puis ce murmure, lui était destiné. Cette fois-ci, Yuya ne s'était pas plaint, n'avait pas parlé de Yuri ni de Daiki... il avait murmuré son prénom, utilisant même un diminutif. Pardon... je ne voulais pas t'énerver... Hikaru ne levait toujours pas les yeux, ses larmes s'étaient arrêtées, mais il insultait intérieurement Yuya d'idiot. Ne voyait-il pas, qu'en quelques minutes Hikaru avait découvert qu'il crevait de jalousie, et même d'attirance pour Yuya ? Visiblement, non. Cette attirance était donc discrète, et cela rassura Hikaru mais paradoxalement, ça l'énerva. Parce qu'il voulait crier son attirance envers Yuya, il voulait que Yuya le prenne dans les bras, et l'embrasse avec une infime passion. Il voulait que Yuya oublie Yuri et Daiki, il voulait que Yuya reste avec lui. Parce que si Yuri n'avait pas réussi à garder Yuya, s'il n'avait pas réussi à le rendre heureux, Hikaru saurait le faire, n'est-ce pas ? Parce qu'Hikaru était gentil, et qu'il ne verrait que son petit ami. Il ne verrait personne d'autre. Il voulait que Yuya lui appartienne, il voulait appartenir à Yuya. Il fallait qu'il l'avoue.

    - Je ne sais pas ce qu'il m'a pris... Yuya était définitivement un idiot. Il ne fallait pas s'excuser, au contraire ! Hikaru voulait qu'il recommence, encore et encore ! Hikaru aurait voulu le crier là, maintenant, mais une force invisible l'empêchait de bouger et de parler, cette force invisible avait pourtant réussie à desserrer le poing d'Hikaru, et sa main était maintenant paume contre la table, comme si elle attendait que quelque chose se pose au creux de la main. Hikaru voulait que Yuya s'asseye au creux de cette main, il voulait pouvoir serrer Yuya dans sa main, lui sécher ses larmes pour qu'il ne soit plus triste, le chatouiller du bout des doigts pour qu'il soit heureux, lui caresser la joue pour qu'il ne voie qu'Hikaru...

    - Hika... La voix de Yuya semblait implorante. Que voulait-il au juste ? Il voulait qu'Hikaru lui saute dessus ? Hikaru levait les yeux vers Yuya, enfin. Ses larmes avaient fini de couler, ses yeux n'étaient plus humides. Hikaru avançait doucement sa main vers celle de Yuya, et l'attrapait, alors qu'il sentit son visage se réchauffer d'un coup, témoignant du changement de couleur de ses joues, il sentit aussi cette agréable chaleur dans le bas-ventre. Il serra la main, en la caressant du pouce, ne pouvant même pas regarder Yuya dans les yeux, à tel point il était embarré.

    - Idiot. Ne décide pas de ces choses tout seul... ça m'a plut. Et... si je me suis énervé, c'est parce que je suis débile, ne ? De t'aimer alors que tu aimes quelqu'un d'autre.
    Murmura Hikaru, de façon audible. Voilà, il l'avait dit. Il avait fixé ses yeux sur leurs mains s'apprêtant à voir la main de Yuya quitter la sienne, et voir cette même main s'écraser sur sa joue, ou quelque chose comme ça. Parce que c'était sûrement ce qui allait se passer. Yuya était amoureux de Yuri, mais Hikaru avait eu besoin d'avouer ses sentiments. Néanmoins, Yuya n'avait sûrement pas besoin de ça, n'est-ce pas ? Il avait déjà assez de problèmes comme ça.
    Hikaru soupirait, ce contact électrisant et réchauffant dont il avait pu gouter ce jour-là... il n'allait sûrement jamais pouvoir le re-gouter, du moins... pas avec Yuya... n'est-ce pas?

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 22:35 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Enfin, Hikaru leva les yeux vers lui. Yuya allait plonger son regard dans le sien, quand il sentit quelque chose emprisonner sa main. Surpris, il baissa la tête, et ecarquilla les yeux en voyant que la main de son ami venait de prendre la sienne. Et encore ces papillons dans son ventre... Ce n'était décidément pas normal. Il leva ensuite la tête vers Hikaru. Il n'était donc pas énervé ? Visiblement pas du tout...
Yuya sentit alors une douce caresse sur sa main. Une caresse agréable, exquise, qui lui procura des sensations indescriptible...
La voix de son cadet s'éleva alors dans un murmure.

- Idiot. Ne décide pas de ces choses tout seul... ça m'a plut. Et... si je me suis énervé, c'est parce que je suis débile, ne ? De t'aimer alors que tu aimes quelqu'un d'autre...

Takaki baissa la tête à son tour. "Non..." pensa-t-il. Pas sa.
Il aurait préféré que Hikaru cri. Il aurait préféré qu'il s'enerve, qui lui hurle des méchancetés, qu'il le repousse, qu'il le frappe... Mais pas sa. Il sentit son coeur se serrer pour la deuxieme fois de la journée. Et, ne pouvant s'en empêcher, il serra davantage la main chaude dans la sienne. Il la serra de toute ses forces, parce qu'il ne voulait pas... il ne voulait pas le blesser. Surtout pas lui.
Oui... il savait qu'il était bête. Il ne pouvait même pas s'empêcher de rougir sous la déclaration de son ami. Hikaru... l'aimait ? Dans ce cas, comment Yuya avait-il fait pour ne pas s'en rendre compte ? Non seulement il n'avait rien remarqué, mais en plus, ne venait-il pas de lui donner de faux espoirs en prenant sa main dans la sienne ? Ne lui en donnait-il pas là, en ce moment, en serrant fort sa main dans la sienne ? Mais il ne voulait pas le lâcher, de peur qu'il s'en aille.... Il ne voulait pas lui faire de peine... Il ne voulait pas le perdre, tout simplement. Il ne le supporterait sans doute pas. Il venait d'apprendre ce que cela faisait de se faire "repousser", d'avoir le coeur brisé. Et il était hors de question qu'il fasse endurer sa à son ami. Il ne supporterait pas de lui enlever son sourire et sa bonne humeur. Et puis... en entendant les mots de son ami, la douleur dans sa poitrine, qu'avait provoqué Yuri quelque minutes plus tôt, avait disparu. Il n'avait plus mal.
Un petit sourire se dessina sur son visage, et il leva la tête vers son ami. Ce dernier avait toujours la sienne baissée, alors Yuya, pris d'un tact nouveau, se pencha pour pour poser ses coudes sur la table, mettant son visage à quelque centimètre de celui de Yaomote. Puis, sans lâcher la main de son cadet, il se pencha davantage, ses lèvres se rapprochant de plus en plus de l'oreille de Hikaru.

- Hika... chuchota-t-il d'une voix douce. Je suis idiot, moi aussi.

C'était la vérité. Lui aussi aimait quelqu'un qui aimait ailleurs.

Puis, Yuya entendit un bruit bizarre. Il fronça les sourcils, et comprit que ce bruit était ses propres sanglots quand il sentit ses larmes couler sur ses joues. Il ferma alors les yeux, continuant malgrès tout.

- Aide-moi. Aide-moi à l'oublier, onegai.

Tout en disant ces mots, il entrelaça de nouveau ses doigts avec ceux de son ami.

- Tu peux le faire ?
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:56 (2018)    Sujet du message: Coeur brisé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Your Own Life Index du Forum -> Ville & Autres -> Ville Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com