Your Own Life Index du Forum
Your Own Life

 
Your Own Life Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Coeur brisé ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Your Own Life Index du Forum -> Ville & Autres -> Ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 19:13 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Hikaru avait levé la tête. Yuya... avait baissé la sienne ? Cela voulait tout dire, n'est-ce pas ? Hikaru était un idiot, un crétin fini, il n'y avait pas plus bête que lui, plus aveugle. Yuya ne l'aimait pas, Yuya aimait Yuri. Hikaru aurait beau aimé Yuya du plus fort qu'il pouvait, Yuya continuerait de voir Yuri, n'est-ce pas ? Il baissait les yeux à nouveau, il était un idiot. Il n'aurait du rien dire, il aurait du continuer à faire semblant d'être triste pour lui et Yuri, il aurait du continuer à le soutenir, tout simplement. Il n'aurait du rien dire, ça allait tout dégrader. Yuya allait fuir, il allait laisser seul Hikaru. Ils ne se parleraient plus après ça, et Hikaru ne pourrait que le contempler. Il ne pourrait que poser ses yeux sur les lèvres du plus vieux, il ne pourrait pas les caresser avec tendresse, il ne pourrait pas déposer ses propres lèvres sur les siennes. C'était impossible.

    Hikaru baissa à nouveau sa tête, c'était impossible. Il sentit sa main être serré fortement, mais c'était sûrement de colère, n'est-ce pas ? Parce qu'Hikaru n'avait pas le droit de se confesser alors que Yuya était déjà amoureux. Hikaru était stupide, il allait souffrir. Il aurait mieux fait de ne rien dire, il aurait mieux fait d'ignorer ses sentiments. Mais pourquoi avait-il toujours besoin de dire ce qu'il pense ? Pourquoi pour se sentir mieux devait-il toujours avouer toutes ses pensées, toutes ses émotions ? N'aurait-il pas pu se taire, et continuer d'être " celui qui fait rire " aux yeux de Yuya ?

    Pourquoi... sentait-il le souffle de Yuya sur son visage ? Il levait les yeux lentement, timidement. Yuya s'était accoudé à la table, et avait rapproché son visage de celui d'Hikaru. Le plus jeune écarquillait les yeux, que cherchait-il à faire ? Hikaru ne comprenait décidément pas Yuya, il ne comprenait pas ce qu'il cherchait à faire en lui attrapant la main, en s'approchant de lui aussi près... Qu'est-ce qu'il voulait ? Voulait-il qu'Hikaru lui saute dessus, l'embrasse avec passion et le mette nu devant tout le monde ? C'était visiblement ce que Yuya cherchait à faire. Mais Hikaru ne comprenait vraiment pas. Il sentit le visage de Yuya frôler le sien, leurs joues se touchant presque. Il sentit aussi le souffle chaud de Yuya caresser son oreille, le faisant frissonner d'excitation.

    - Hika.. Je suis idiot, moi aussi. Murmura Yuya d'une voix suave. Hikaru arquait un sourcil, pourquoi était-il un idiot ? Yuya était tout sauf un idiot. Ou alors... il pensait sans doute comme Hikaru, n'est-ce pas ? Il était un idiot tout simplement parce qu'il aimait quelqu'un qui ne l'aimait pas. Ils étaient tout les deux idiots, d'aimer quelqu'un qui ne les voyaient pas, d'aimer quelqu'un désespérément en sachant que cela ne servait à rien d'espérer, parce que cette personne avait déjà quelqu'un d'autre. Hikaru sursauta, alors qu'il entendit Yuya sangloter. Pourquoi sanglotait-il ? Cette déclaration... lui avait fait pensé à Yuri, n'est-ce pas ? Hikaru baissait les yeux alors qu'il lâchait la main de Yuya, laissant glisser sa main hors de la table, bras ballant. Yuya... pensait encore à Yuri. Yuya pleurait pour Yuri. Yuya aimait Yuri. Yuya se fichait éperdument d'Hikaru, il voulait juste Yuri. À cet instant, Hikaru comprit. Il n'était rien pour Yuya, il fallait juste... qu'il s'éloigne de lui, et tout irait mieux pour eux d'eux.

    - Aide-moi. Aide-moi à l'oublier, onegai. Tu peux le faire ? Hikaru écarquillait les yeux. Etait-ce une blague où quelque chose comme ça ? Il sentait son cœur se briser, il sentait son cœur se serrer tellement fort dans sa poitrine qu'il avait l'impression d'exploser. Il sentit aussi ce nœud se former dans la gorge. C'était ironique. Hikaru aurait du être content, parce que Yuya avait en quelque sorte accepter sa demande. Mais Hikaru ne voulait pas être un remplacent, il voulait juste être le premier dans le cœur d'Hikaru. Mais c'était impossible. Il devait maintenant choisir.

    Lentement, machinalement, Hikaru se levait il reculait un peu alors que les larmes s'étaient mises à couler à flot sans qu'il ne s'en aperçoive réellement. Ses yeux étaient fixés sur Yuya, que devait-il répondre à ça ? Devait-il accepter ? Refuser ? Hikaru ne savait pas. Il était complètement perdu. Il ne voulait pas de ce genre d'amour à sens unique.
    - G..gomen, Takaki. Ce que je t'ai demandé, c'est trop dur, hein. Tu aimes encore Chinen et moi... je te dis que je t'aime ! Je suis complètement idiot ! Je m'attendais à quoi ? À ce que tu me sautes dans les bras en m'embrassant ?! Baka da yo~ Je... je ne veux pas être un remplacent, Takaki. Si tu ne m'aimes pas, c'est impossible. Tu continueras à penser à Chinen. Quand tu m'embrasseras, tu penseras à Chinen, quand tu me prendras la main, tu penseras à Chinen, quand on se parlera, tu penseras à Chinen... Et pour moi... c'est juste impossible. Je ne... Je ne peux pas faire quelque chose comme ça ! Ça va me détruire, ça va totalement me détruire... je vais souffrir bien plus qu'autre chose, ne soit pas si égoïste ! S'exclamait Hikaru alors qu'il sentit ses genoux trembler. À cet instant, il remercia le ciel qui avait fait que le café était toujours très vide, ainsi personne ne pouvait les entendre.

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Jan - 19:13 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 20:56 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Il esperait que Hikaru allait lui donner une réponse positive. Il attendait d'entendre sa voix, le coeur battant. Mais, sans prononcer un mot, Hikaru se leva et recula. Yuya tourna lentement la tête vers lui, rencontrant ses yeux innondés de larmes. L'aîné sentit alors son coeur se serrer, sachant pertinnement qu'il était la cause du trouble et du chagrin de son ami.

- G..gomen, Takaki. Ce que je t'ai demandé, c'est trop dur, hein. Tu aimes encore Chinen et moi... je te dis que je t'aime ! Je suis complètement idiot ! Je m'attendais à quoi ? À ce que tu me sautes dans les bras en m'embrassant ?! Baka da yo~ Je... je ne veux pas être un remplacent, Takaki. Si tu ne m'aimes pas, c'est impossible. Tu continueras à penser à Chinen. Quand tu m'embrasseras, tu penseras à Chinen, quand tu me prendras la main, tu penseras à Chinen, quand on se parlera, tu penseras à Chinen... Et pour moi... c'est juste impossible. Je ne... Je ne peux pas faire quelque chose comme ça ! Ça va me détruire, ça va totalement me détruire... je vais souffrir bien plus qu'autre chose, ne soit pas si égoïste !

Yuya l'avait écouté silencieusement. Mais ce qui le troublait le plus, ce n'était pas les mots qu'il venait d'entendre, mais les larmes qu'il regardait couler sur les joues satinées de son ami. Lui qui avait voulu éviter de le blesser... c'était complètement raté. Mais qu'aurait-il dû faire alors ? Le repousser, sans une chance ? Le repousser, comme lui-même avait été repoussé par Yuri ? Non.

Ne voulant pas que son ami parte, Yuya se rassit confortablement, et implora son ami de faire de même.
Il avait pris sa décision. Et il n'allait certainement pas laisser tomber. Yaotome l'aimait ? Alors, qu'il l'aide. Qu'il se batte pour lui faire oublier Yuri, qu'il fasse en sorte de le rendre heureux. Yuya pensait ainsi, parce qu'il savait parfaitement que si Yuri lui avait fait cette proposition, il aurait accepté. Il se serait moqué que Yuri soit amoureux de quelqu'un d'autre, au moins, il aurait eu sa chance. Il aurait essayé, et il n'aurait eu aucun regret. Mais là... il savait qu'il allait sans cesse se poser des questions. Quand il verrait Daiki et Chinen ensemble, chaque fois, il se demanderait si cela aurait été pareil avec lui. Si il aurait pu le rendre plus heureux, si il aurait été plus attentif et attentionné que Arioka. Et, sans doute, il ne le saurait jamais.

Maintenant, il voulait oublier son amour pour Yuri, et le plus rapidement possible. Il ne voulait pas souffrir davantage. Oui, il était égoïste. Et il en était vraiment désolé. Mais il avait besoin de lui.

- Tu vas me laisser, alors ? demanda-t-il, plongeant ses yeux encore humide dans ceux de son ami. Tu me laisses tomber ? Tu vas nous laisser souffrir tout les deux ? Tu ne veux vraiment pas savoir si sa aurait pu marcher entre nous ?

Il ne voulait pas le faire culpabiliser, mais il ne voyait pas d'autres moyen.. Si il ne faisait rien... lui et Yaotome souffrirai chacun de leur côté, non ?
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 14:53 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Yuya se rassit. Hikaru se sentit se détendre, Yuya n'était pas énervé, n'est-ce pas ? Au vu du regard que le plus vieux lançait, Hikaru s'assit à son tour devant Yuya, essayant de calmer ses sanglots. Sa réaction... était normale, n'est-ce pas ? Elle était tout à fait normal. Hikaru ne voulait pas que Yuya pense à Yuri, il voulait l'aider à l'oublier. Mais ne serait-ce pas blessant de pouvoir penser que Yuya pensait à Yuri au moment où Hikaru et Yuya s'embrassèrent ? Hikaru ne voulait pas de ça. Il ne voulait pas être juste un remplacent... Mais en même temps, il pourrait agir comme si Yuya l'aimait. Il pourrait l'embrasser sans avoir de peur d'être rejeté. Parce qu'ils seront ensemble.

    - Tu vas me laisser, alors ? Tu me laisses tomber ? Tu vas nous laisser souffrir tout les deux ? Tu ne veux vraiment pas savoir si sa aurait pu marcher entre nous ? Demandait Yuya en plongeant ses yeux dans ceux d'Hikaru. Hikaru se sentit encore pire. Il sentit encore une fois les larmes couler. Pourquoi Yuya faisait-il ça ? pourquoi il essayait de le faire culpabiliser ? Hikaru serrait le poing, ne comprenait-il pas ?

    - Tu ne comprends rien, Takaki ! Je t'aime, et... tu vas sans arrêt penser à Yuri ! Savoir que quand tu m'embrasseras, tu penseras sûrement à Yuri... savoir que tu ne m'aime pas... J'ai déjà mal ! J'ai déjà mal rien que de savoir que je ne suis qu'un remplacent, et que tu n'en à rien à faire de moi ! S'exclamait Hikaru alors qu'une de ses mains vint se poser sur la table avec fracas. Il ne comprenait rien, il ne cherchait même pas à comprendre ! Hikaru posait ses yeux sur les lèvres de Yuya. En même temps... ne se sentirait-il pas d'une certaine façon bien mieux que maintenant ? Pris d'une pulsion, Hikaru se levait pour se pencher vers Yuya. Il déposa sa main sur la joue de Yuya, caressa les lèvres du plus vieux avec son pouce puis rapidement, son pouce fut remplacé par les lèvres d'Hikaru. Le plus vieux se sentit toute chose. Il sentit cette sensation étrange se loger au creux de son ventre, il sentit son visage devenir brûlant, signe que ses joues étaient rouges. Sa main glissa sur la joue de Yuya avant de retomber contre le corps d'Hikaru. Il recula son visage timidement et se rassit, les yeux dans le vide. Il ne pouvait rien dire, il ne pouvait rien faire. Il se sentait totalement paralysé, totalement honteux. Ce baiser... n'avait pas été partagé. Peut-être par la surprise. Hikaru aurait voulu voir ce que donnait un baiser partagé, ce qu'il ressentirait, la douceur d'un baiser partagé... mais il était bien trop paralysé pour refaire ce qu'il venait de faire sous le coup d'une pulsion.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 16:27 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Hikaru pleurait encore... Pourquoi ? Yuya lui laissait sa chance non ? Alors pourquoi pleurait-il ?

- Tu ne comprends rien, Takaki ! Je t'aime, et... tu vas sans arrêt penser à Yuri ! Savoir que quand tu m'embrasseras, tu penseras sûrement à Yuri... savoir que tu ne m'aime pas... J'ai déjà mal ! J'ai déjà mal rien que de savoir que je ne suis qu'un remplacent, et que tu n'en à rien à faire de moi !

Et Takaki sursauta quand le poing de son ami s'abbatit sur la table. Cette fois, il semblait l'avoir énervé pour de bon. Mais il avait sans doute raison... Sans doute Yuya ne penserai qu'à Yuri, au début. Sans doute il mettrait du temps à l'oublier. Mais Yaotome se trompait sur un point : il n'était pas qu'un remplaçant, et il n'en avait pas rien à faire de lui. Au contraire. Ce qu'il avait ressenti quelque minutes plus tôt, quand leur deux mains s'étaient trouvés... Il savait qu'il ne l'aurait pas ressentit avec quelqu'un d'autre. Il savait qu'il n'aurait même pas eu l'envie de prendre la main d'un autre. Il s'apprêtait donc à le dire à Hikaru, à le lui crier, mais ce dernier le dernier le pris au dépourvu. En effet, Yaotome venait de se pencher au-dessus de la table, vers lui. Takaki vit sa main s'approcher de son visage, et sentit une paume chaude se poser sur sa joue, en même temps qu'une délicieuse caresse sur ses lèvres. Surpris, ne s'attendant pas à une telle chose après ce qu'il venait d'entendre, il ne put réagir. A la place, il savoura la douceur des lèvres de son ami sur les siennes. Il sentait sur sa peau le souffle chaud de Hikaru, en même temps que ces picotements lui tiraillaient de nouveau le ventre. Puis ce fut terminé. Bien trop tôt à son goût, et avant qu'il n'ait pus réagir, Yaotome s'écarta. Et Yuya, toujours surpris, ne put le retenir. Les yeux ecarquillés, les joues rouges, le coeur battant, il regarda son ami sans comprendre. Ne venait-il pas de lui faire comprendre qu'il refusait une telle relation entre eux ? Alors pourquoi ?

Toujours surpris, il leva sa main pour poser ses doigts sur ses lèvres, encore étonné de la sensation qu'il avait ressenti. Puis il esquissa un sourire, et leva les yeux vers son ami. Il observa à son tour les lèvres de ce dernier, les dévorant, s'imaginant dejà y déposer les siennes. Et, à cet instant, plus rien ne comptait que Yaotome. Plus rien ne comptait que ses lèvres attirantes, que ses yeux perdus et désolés... Rien, pas même les quelques clients autour d'eux, ni même les critiques qu'ils pourraient recevoir, ni même... Yuri. Non, Yuya ne pensa pas une seul fois à lui, seulement concentré sur son ami en face de lui.

Il en voulait plus.

Sans prévenir, il se leva et attrapa son ami pour le lever à son tour. Il serra fort le poignet de Yaotome, et l'entraîna à sa suite. Il devait être seul avec lui. Pas pour lui, mais parce que, au vu des joues rouges et du regard gêné de son ami, il ne voulait pas le mettre encore plus mal à l'aise avec ce qu'il comptait faire. Il tourna à un angle, et arriva devant les toilettes pour femme et homme. Là, et de peur que son ami ne lui échappe, il poussa presque violemment Hikaru contre un mur, et posa ses mains de chaque côté de la tête du plus jeune.

- Tu ne m'as pas répondu Hika.

Il lui offrit alors un sourire éblouissant, et posa ses lèvres sur les siennes. Fermant les yeux, il pris entre ses lèvres celles de son cadet, aspirant doucement. Son coeur avait doublé sa course, et il entendait également la respiration de son ami, plus rapide qu'à l'ordinaire. Puis, tremblant, Yuya tenta d'appronfondir le baiser. Sa langue effleura les lèvres de son ami, avant de tenter d'entrouvrir ces dernières. Mais, avant que Hikaru ait put faire quoi que ce soit, il s'écarta, tremblant. Sans doute parce que c'était la première fois qu'il ressentait de telle chose, et qu'il embrassait un homme, il avait peur. Il était terrifié devant toute ces nouvelles sensations. Mais il tenta de se reprendre, voulant cacher sa peur à son ami. Il plongea ses yeux dans ceux de son cadet.

- Alors... c'est oui, ou non ?
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 17:34 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Hikaru suivait les doigts de Yuya des yeux. Ils s'étaient posées lentement sur les lèvres de Yuya. Hikaru levait les yeux vers ceux de Yuya qui semblait complètement perdu. Hikaru se mordit la lèvre, avait-il autant détesté ? Pour Hikaru... ce baiser avait été merveilleux, vraiment. Yuya esquissa un sourire, c'était assez flippant de le voir esquisser un sourire à ce moment là. Qu'allait-il faire ? Séquestrer Hikaru ? Non vraiment, flippant.

    Quand Yuya bondit sur ses pieds, attrapant le poignet d'Hikaru, ce dernier lança un gémissement de surprise et de douleur en même temps, Yuya le serrait vraiment fort. Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, il aimait que Yuya le serre fort. Il n'était pas masochiste ou quelque chose comme ça, non. C'est juste qu'avec cette étreinte, il avait l'impression que Yuya ne voulait pas le lâcher, voulait garder pour toujours sa main autour du poignet... et cette pensée, bien que sûrement irréelle aux yeux d'Hikaru lui réchauffa le cœur. Ils étaient arrivés aux toilettes, et Hikaru se fut pousser contre le mur brutalement, à tel point qu'il s'attendait à se faire taper. Il ferma les yeux mais sentit le mur trembler alors que les deux mains de Yuya s'étaient posées contre le mur, autour du visage d'Hikaru. Le plus jeune ouvrit alors les yeux et les plongea timidement dans ceux de Yuya.

    - Tu ne m'as pas répondu Hika. Déclara Yuya en offrant un magnifique sourire. Sourire qui éblouit Hikaru, à tel point qu'il ne se rendu pas compte de suite que Yuya venait de déposer ses lèvres sur les siennes. La respiration rapide, Hikaru sentit la langue humide de Yuya venir caresser ses lèvres, alors qu'il s'apprêtait à les ouvrir, Yuya se recula, Hikaru porta un regard désapprobateur à Yuya en gémissant de mécontentement.

    - Alors... c'est oui, ou non ? La façon dont Yuya l'avait embrassé, la façon dont il avait murmuré cette phrase d'une voix incroyablement sexy, la façon dont son regard s'était intensément plongé dans celui d'Hikaru avait fait que le plus jeune n'hésitait pas. Il avait goûté à cette addiction, et il semblait qu'il en était déjà accroc. Il voulait déjà à nouveau reprendre possession de ces douces lèvres, il voulait déjà que leurs langues s'entremêlent dans un ballet passionné. Le cœur battant, les joues en feu Hikaru porta ses deux mains dans le dos d'Hikaru, serrant le tissus qui recouvrait ce dos.
    - C'est... oui. Murmura Hikaru alors qu'il poussa Yuya à l'aide de ses bras vers lui pour reprendre possession de ses lèvres, fermant les yeux. Il frémit à la douce caresse des lèvres du plus âgé, puis timidement sa langue était venue quémander le passage aux lèvres de Yuya. Une de ses mains avaient quittées le dos de Yuya pour se poser contre le mur avant d'attraper la main de Yuya pour ce contact qu'il aimait tant, entrelaçant leurs doigts alors que son autre main était passée derrière la nuque de Yuya, le pressant contre le plus jeune.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Mer 27 Jan - 21:05 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

Pour toute réponse, Yuya sentit deux mains se poser dans son dos, et s'accrocher à son tee-shirt.

- C'est... oui.

Takaki sourit à cet réponse. Il se sentait... non, il était heureux. Et, avant qu'il ne comprenne quoi que ce soit, son ami l'attira à lui et scella de nouveau leur lèvres. Yuya sentit Hikaru demander doucement accès à sa bouche, et il ne put que le lui accorder. Il ferma les yeux, savourant ce premier baiser. Il n'étais pas sûr d'être à la hauteur, il se laissait juste guider par ses pulsions. Il sentit son coeur fondre lorsque Hikaru entreprit de reprendre sa main dans la sienne, entrelaçant encore une fois leur doigts. Il sentit la deuxième main de son ami se poser sa nuque, le pressant contre lui. Lui même, avide de contact, se rapprocha Yaotome, collant leur deux torse. Sa deuxieme main, jusqu'ici sur le mur, retomba le long de son corps. Il se sentait... maladroit. Il n'avait pas tellement d'expérience, et, même si il avait l'envie grandissante de toucher le corps de son ami, il n'osait pas. Il tenta tout de même de se détendre, et se colla davantage contre Hikaru. Il passa une main tremblante sous le pull de son ami, caressant doucement son ventre.
Il sentait la chaleur du corps de Yaotome contre lui, son souffle tiède sur sa peau, la pression de sa main dans la sienne... Il entendait sa respiration saccadée, il sentait la main sur sa nuque tenter de l'approcher toujours plus... Alors, perdu dans toute ces sensations nouvelles, il baissa la tête pour l'enfouir dans le cou de son cadet. Il deposa un baiser humide sur sa peau, et ne put retenir un murmure.

- Hika...

Il se colla toujours plus contre lui, fermant fermement les yeux en sentant son corps s'echauffer de plus en plus. Sa main caressait toujours le ventre de son ami, alors qui tentait de contrôler sa respiration chaotique. Puis, il serra la main de son ami, toujours dans la sienne, et leva la tête, cherchant de nouveau ses lèvres. Yaotome sentait-il le corps de Yuya trember ? Avait-il deviné sa gêne en sentant Yuya serrer fermement sa main, semblant s'y raccrocher ? Takaki esperait que non. Il ne l'aurait jamais cru, mais finalement, peut-être que tout cela allait trop vite pour lui. Lui qui, la veille encore, n'aurait jamais osé s'imaginer dans une telle situation avec Yuri, il était à présent en train d'embrasser fougueusement son ami. Mais il ne voulait pas arrêter, il était tiraillé par des sentiments contradictoire. Il aurait aimé ne jamais avoir à bouger, à se justifier, à se soucier d'autre chose que du moment présent. Et Hikaru semblait apprécier lui aussi, du moins Yuya l'esperait. Il tenta de s'en convaincre en sentant le corps de son ami tenter de se coller toujours plus contre le sien.
Mais il était encore terrifié, terrifié à l'idée de s'y prendre mal, terrifié à l'idée de ne pas être à la hauteur... Sa main sur le ventre de son ami s'était stoppé, et il baissa de nouveau la tête, interrompant une nouvelle fois le baiser.

- Gomen Hika je...
_________________


Revenir en haut
Yaotome Hikaru
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2010
Messages: 17
♫ Infos: 19 ans - Japonaise
• Orientation sexuelle: Gay.
• Statut: You're the only one. Yuya. ♥
• Localisation: Tokyoïte

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 13:39 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

    Yuya baissa sa tête, puis l'enfoui dans le cou du plus jeune alors que la main d'Hikaru s'aventurait sous le t-shirt du plus vieux.
    - Hika... Murmura Yuya, murmure qui encouragea Hikaru à ce moment-là. La main qui lui caressait le ventre le rendait excité, comme s'il ne contrôlait pas réellement ses actes, qu'il ne pensait plus à rien à ce moment si ce n'est la chaleur de son bas-ventre, ce doux sentiment de bien être et cette chaleur alors que leurs deux corps se frôlaient avec envie. Yuya, fébrilement, leva de nouveau la tête, leurs lèvres se caressant à nouveau timidement, fébrilement. Yuya serrait fortement la main d'Hikaru, comme si, s'il le lachait ce contact allait s'arrêter. Comme si, si les deux mains se lachaient alors tout serait fini. Et cette sensation plaisait énormément à Hikaru.
    Cette fois-ci, Yuya s'arrêtait dans son geste, arrêtant la caresse de sa main contre le ventre du plus jeune, arrêtant leur baiser. Hikaru fronçait les sourcils.

    - Gomen Hika je... À ces excuses, Hikaru se sentit déstabilisé. Il se demandait pourquoi Yuya voulait arrêter maintenant ? Qu'est-ce qui faisait qu'il arrêtait... pensait-il... à Yuri maintenant ? Hikaru baissa la tête, serrant la main de Yuya.
    - Je.. qu'est-ce qu'il y a, Yuya ? Demandait Hikaru, prononcant timidement le " Yuya ". Hikaru n'avait jamais appelé Yuya par son prénom; habituellement c'était " Takaki " et maintenant... il l'appelait par son prénom, comme pour montrer qu'il était prêt à ce qu'eux deux soient en couple, prêt à lui donner tout son amour. Hikaru fermait les yeux et sa main se détacha de la peau du plus vieux, se posant non pas sous, mais sur son t-shirt pour l'enlaçer tendrement, passant une de ses mains dans les cheveux de Yuya.
    - Ça ne te plait pas ? Je... Tu veux tout arrêter ? Tu penses à Chinen, c'est ça ? Je comprends, ne t'inquiètes pas. Je comprends si tu veux arrêter. Murmura Hikaru à contre-coeur. En fait, il était juste déçu, frustré. Pourquoi est-ce que Yuya arrêtait ce moment si bon, si agréable ? Hikaru reprenait son souffle alors qu'il sentit un noeud se former dans sa gorge. Hikaru ne voulait pas que tout s'arrête, à vrai dire. Il avait goûté à ce fruit, à ce fruit interdit. Il ne voulait plus devoir regarder Yuya sans pouvoir le prendre dans ses mains, sans pouvoir prendre possession de ses lèvres. C'était trop dur, trop méchant de lui faire goûter quelque chose d'aussi bon pour le lui retirer juste après, c'était bien trop cruel.

_________________


Revenir en haut
Takaki Yuya
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2010
Messages: 44
♫ Infos: 19 années, japonais
• Orientation sexuelle: Bi
• Statut: Amoureux ~
• Localisation: Quelque part au Japon...

MessagePosté le: Sam 30 Jan - 21:02 (2010)    Sujet du message: Coeur brisé Répondre en citant

- Je.. qu'est-ce qu'il y a, Yuya ?

Yuya ne put retenir un sourire au son de son prenom, prononcé par cette si douce voix. Tout en cherchant quoi répondre, il se colla davantage à son aîné, et voulu crier de mécontentement quand il sentit la main chaude de son ami dans la sienne le quitter. Puis son nouvel amant l'enlaça tendrement, et Yuya sentit ensuite une main se perdre dans ses cheveux.

- Ça ne te plait pas ?

"Si. Beaucoup", pensa Yuya, sans oser l'interrompre.

- Je... Tu veux tout arrêter ?

"Non. Mais j'ai peur. Pardon."

- Tu penses à Chinen, c'est sa ?  

Yuya fronça les sourcils à ces mots. Pourquoi penserait-il à Chinen dans un moment pareil ?

- Je comprends, ne t'inquiète pas. Je comprends si tu veux arrêter.

"Baka", pensa simplement Yuya. Pourquoi penserait-il à un autre dans un moment pareil ? Même à cet instant, il ne pensait pas aux clients du café, qui pouvait les apercevoir à tout moment. Il ne pensait pas aux conséquences si on les reconnaissait. En fait, il avait envie de plus, il adorait sa, tout comme son cadet. Mais l'appréhension, la peur de ne pas être à la hauteur et de décevoir Yaotome ne le quittait pas. Mais, visiblement, Hikaru semblait aussi déçu que lui que tout s'arrête aussi tôt.
Alors, tant pis. Tant pis si il n'était pas à la hauteur. Tant pis si ils étaient apperçu par des clients, tant pis si ils étaient reconnus. A cet instant, plus rien ne comptait que l'envie, de plus en plus pressante, qu'il ressentait à embrasser de nouveau Hikaru. La chaleur qui avait pris possession de tout son corps ne semblait pas vouloir s'atténuer, et c'est lentement qu'il repris ses caresses sur le ventre de son amant. Sa deuxième main remonta jusqu'a la nuque de son cadet, attirant doucement son visage pour reprendre possession de ses lèvres. Sa main, toujours sur le ventre plat de Yaotome, remonta sur le torse du plus jeune, caressant sa peau. Peau dont il s'étonnait de la délicatesse. Puis il osa appronfondir le baiser, encouragé par les léger gemissements que laissait échapper son amant, et par son corps, qui se collait toujours plus au sien. Il voulu même lui retirer sa veste et son pull gênant, mais, sous l'empressement, il prefera descendre la main jusqu'à l'entre jambe de son cadet.

Il le voulait. Il voulait tout, tout savoir de lui, connaître ses moindres secrets, connaître ce que personne d'autre ne saurait jamais. Sa respiration était de plus en plus irrégulière, et il dû, à contre-coeur, interrompre le baiser pour reprendre son souffle. Alors il empoigna les cheveux de Yaotome, les tirant légèrement pour pouvoir déposer une pluie de petit baiser dans son cou. Il ne pouvait plus s'arrêter. Tout ce qu'il esperait, c'était ne jamais être interrompu, ne jamais devoir se séparer de ce corps qui se collait toujours plus contre le sien. Toute ces sensations étaient nouvelles pour lui, et il était à présent incapable de se contrôler. Il grimaça, sentant son jean devenir de plus en plus étroit. Il ne put alors, de nouveau, retenir un gémissement.

- Hika...

Il ferma les yeux, et remonta ses lèvres jusqu'à celles de son cadet. Il commença alors à parler, alternant baiser et parole.

- Je... ne pense... à personne d'autre... baka...

Puis sa main s'affaira à déboucler la ceinture de son amant.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:12 (2018)    Sujet du message: Coeur brisé

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Your Own Life Index du Forum -> Ville & Autres -> Ville Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com