Your Own Life Index du Forum
Your Own Life

 
Your Own Life Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Une répétition... mouvementée? ::
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Your Own Life Index du Forum -> ○ Agence Johnny's : 1er étage -> Salles de danse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arioka Daiki
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 156
♫ Infos: 18 ans; 15 Avril.
• Job & Activités: Université Meiji.
• Orientation sexuelle: ...Gay?
• Statut: Yuri. ♥ Don't leave me, onegai.
• Localisation: Dans les loges, pleurant ce qui ressemble aux dernières minutes.

MessagePosté le: Lun 25 Jan - 21:14 (2010)    Sujet du message: Une répétition... mouvementée? Répondre en citant

    Yuri souriait. À ce moment-là, Daiki ne voyait que ça. Ce sourire éblouissant qui l'avait tant manqué. Ce sourire qu'il aimait tant. Yuri était heureux, n'est-ce pas ? Avait-il fait cette crise de jalousie, fait désespéré Daiki juste pour voir Daiki sourire, pour savoir à quel point Daiki l'aimait ? Le plus vieux n'en savait rien, mais il était heureux de tout avoir expliqué à Yuri, de tout avoir mit au clair. Parce que ce sourire, était la plus belle récompense auquel Daiki eut le droit. C'était bien plus qu'un baiser. Un baiser, cela faisait du bien sur le coup, ça donnait chaud et ça pouvait être incroyablement doux. Mais on ne se rappelait pas d'un baiser aussi bien que d'un sourire. Un sourire, ça pouvait éblouir le quotidien de gens, ça pouvait éblouir le visage de la personne qui souriait. Yuri était beau au naturel, mais Daiki le pensait véritablement, le plus jeune n'était jamais plus beau qu'à l'instant où il souriait.

    Daiki était perdu dans ses pensées, dans la contemplation du visage du plus jeune, à tel point qu'il ne remarqua pas le rapprochement de Yuri, et qu'il sursauta presque quand il sentit le corps de Yuri si proche. Et Yuri l'enlaça. Comme si dans une étreinte, il lui pardonnait tout, comme si dans une étreinte, il lui disait que tout irait bien. Daiki nicha son visage dans le cou de son petit ami et enlaça la taille du plus jeune en soupirant de bien être. Il était heureux, là. Il n'avait pas besoin de plus. Juste de sentir le corps de son petit ami près de moi, de sentir son parfum enivrer son odorat, de sentir les doigts de Yuri se balader dans ses cheveux. Juste ça... ça lui allait. Il ne fallait pas grand chose pour être heureux, surtout pour Daiki. Rien que ça, suffisait à faire sourire, à faire vivre Daiki.

    - Tu sais... Je ne ressent rien envers Yama-chan.... C'est juste un bon ami... Et je t'avoue que si j'étais ainsi avec lui... C'était juste par jalousie envers toi et Ryuu'... Maintenant je me sens complétement ridicule et je suis vraiment mal... J'ai profité de mon amitié avec Yamada et il ne me parlera surement plus avant longtemps... Égoïstement, Daiki était heureux. D'une part parce qu'il savait que Yuri ne ressentait rien envers Ryosuke, mais aussi parce qu'il avait été jaloux de lui et Ryutaro. Il avait été jaloux, et avait essayé de rendre jaloux Daiki... n'était-ce pas une preuve d'amour ? Daiki se remit à sourire comme un bienheureux, parce qu'à ce moment là, il était heureux, vraiment.

    Il poussait avec une infinie douceur Yuri contre le mur, posant ses deux mains autour du visage de Yuri. Là, maintenant, il voulait juste montrer à Yuri que ce dernier lui appartenait, et que Daiki appartenait à Yuri. Il voulait juste lui montrer à quel point il l'aimait. Il avança sa tête doucement jusqu'à ce que leurs lèvres soient à quelques millimètres. Daiki put sentir le souffle de Yuri sur ses lèvres, et aussi incroyable que cela puisse paraître, le seul souffle de Yuri réussit à provoquer une forte chaleur dans le bas-ventre de Daiki. Il ferma les yeux, savourant le souffle de son petit ami avant de déposer ses lèvres sur celles de Yuri dans une caresse passionnée et tendre, alors qu'une de ses mains quittait le mur pour se poser dans la nuque de Yuri avant de descendre légèrement, glissant contre le t-shirt de Yuri jusqu'à se retrouver au niveau du pantalon de Yuri, sa main remonta encore pour passer cette fois-ci sous le t-shirt du plus jeune, pour caresser tendrement la peau de Yuri, avant de déposer sa main sur la hanche de son aimé.

    - Yuri... aishiteru. Murmura t-il dans un souffle.

_________________
Since you left me... I just pretend to smile.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Jan - 21:14 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Chinen Yuri
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 109
♫ Infos: 16 ans qui ne savais
• Job & Activités: Idol japonaise et qui n'est pas prêt de lâcher son boulot 8D
• Orientation sexuelle: Bi... Plus tendance à être gay...
• Statut: Amoureux et alone again
• Localisation: Dans la salle de danse avec tout les HSJ et en colère ....

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 07:45 (2010)    Sujet du message: Une répétition... mouvementée? Répondre en citant

xD
Donc je mets en spoiler mais c'est pas vraiment choquant MDR
Bon allez je me lance... xD, mais bon pour les non amateur de Yaoi vous pouvez détourner les regards y a rien à voir mdr... Je sais, je sais Pocky doit sortir --''' et c'est assez court par rapport à ce que j'écrit d'habitude... Jaa ~~

Chinen entendit la voix du plus âgé lui dire qu'il l'aimait, il sourit en entendants cs mots sortir de la bouche de son petit ami. Puis, il senti que Daiki le poussait doucement contre le mur, il déposa ses mains de chaque coité de la tête du plus jeune, et avança sa tête jusqu'à qu'elles ne soient plus qu'à quelques centimètres l'une de l'autre. Le visage de Daiki était si proche du sien, ij voulait l'embrasser mais il se retint, car le souffle de celui-ci sur lui le faisait comme tressaillir. Puis, il sentit les lèvres chaudes de son ainé sur les siennes, une de ses mains s'était logée derrière sa nuque et l'autre se baladait le long de son corps, pour finir sa course sous le T-shirt u plus jeune. A ce geste, yuri sentit une grande chaleur l'envahie dans tout son corp, des papillons s'étaient manifestés dans son bas ventre, ce qu'il désirait maintenant ce n'était que Daiki, rien que lui, il ne voulait personne d'autre que lui. Il répondit alors au baiser de ce dernier, leurs langues jouant ensemble. Il déplaça alors lui aussi sa main le long du torse de son aimé, im poussa alors lentement celui-ci en direction du canapé sur lequel il y était installé quelques minutes plus tôt. Il aimait alors cette sensation qu'il ressentait dans son bas ventre. Alors qu'il continuait à pousser Daiki, le bout de ses doigts fins glissait le long du corps du plus âgé, il n'avait toujours pas lâché la bouche de son amant, savourant le doux touché de sa bouche sur la sienne. Quand ils arrivèrent enfin devant le canapé désirait, Chinen poussa déliatement Daiki sur le canapé le faisant tomber sur le dos et il se mit à califourchon sur lui, ne détachant toujours passes lèvres de celui-ci, ils étaient comme aimantés.

Les lèvres se décollèrent alors de celles du plus âgés, il reprenait son souffle, mais, il jouait toujours à toucher le torse chaud de son petit ami du bout de ses doigts. Il baissa alors sa tête vers l'oreille de Daiki, il mordit alors la lobe de cette oreille et redescendit son baiser dans le cou puis remonta sur les lèvres de celui-ci. Après cela, il enleva le T-shirt de son aimé, laissant apparaître un magnifique torse musclé devant lui. Il s'amusa a faire les contours de ce torse, puis, il descendit ses baisers jusqu'au bas ventre de son ainé. Il s'arrêta stoppé, par le pantalon gênant de son bien aimé. Mais, remonta ses baisers vers son cou, il y laissa une trace rouge de son amour sur lui. De sa main qui caressait plus tôt le corse de son amant, il la fit glisser jusqu'à l'entre-jambe de celui-ci. Son visage finit sa course sur le visage de Daiki, pour à nouveau s'emparer des lèvres douces de son amant. Son corps se frotta alors sur celui de son partenaire, sa main jouait alors autour de l'entre jambe de celui-ci pour remonter en haut de son pantalon, il descendit alors lentement celui-ci, frôlant parfois le membre dur du plus âgé. Il continuait à l'embrasser, il avait tout oublié, il ne pensait plus à rien, il ne pensait plus à ses problèmes, il ne pensait plus à sa maladie, il ne pensait qu'à son amant. De sa secondes main libre, il caressa les cheveux doux de son petit ami, il se retrouva sur un Daiki totalement excité. Il rapproche alors encore une fois sa tête près de l'oreille de son petit ami, se détachant une nouvelle fois de ce baiser si doux, si sucré.

-Ore mo Dai-chan. Aishiteru.

Puis, ses lèvres descendirent le long du torse de son petit ami, il ne laissa pas une seul parcelle du corps de celui-ci sans un baiser de sa part, il voulait que Daiki lui appartienne et seulement à lui et personne d'autre. Ce sentiment égoïste à ce moment là, il n'y fit pas attention, il l'aimait et ne voulait plus jamais être séparé de ce corps.


*Re* petite incruste ^^'' je sais j'ai fait une faute à un moment j'ai marqué "corse" au lieu de "torse" mais je la trouve plus --''
_________________

Je ne dirai pas "Bébé, je t'en prie, reviens"
Nous ne pouvons pas retourner à cette époque
A ces moments qui passaient
S'il te plaît, je veux juste oublier


Revenir en haut
Arioka Daiki
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 156
♫ Infos: 18 ans; 15 Avril.
• Job & Activités: Université Meiji.
• Orientation sexuelle: ...Gay?
• Statut: Yuri. ♥ Don't leave me, onegai.
• Localisation: Dans les loges, pleurant ce qui ressemble aux dernières minutes.

MessagePosté le: Mar 26 Jan - 18:50 (2010)    Sujet du message: Une répétition... mouvementée? Répondre en citant

    Daiki pensait qu'il aurait été celui du dessus. Il aurait pensé que l'innocence de Yuri aurait obligé le plus jeune à ne pas faire grand chose, à se laisser faire. Mais ce fut le contraire. Daiki n'avait pas réalisé tout de suite, trop occupé à savourer la douceur des lèvres du plus jeune. Mais il était allongé sur le canapé et Yuri était visiblement très échauffé. Yuri touchait le torse du plus vieux du bout des doigts, alors que la main de Daiki étaient passée dans le dos de Yuri pour le coller contre lui. Yuri lui enlevait son t-shirt, Daiki se retrouvant donc torse nu devant son petit ami. Yuri allait vite, incroyablement vite. Ce n'est pas comme ça que Daiki aurait vu leur première fois... il se demandait s'ils allaient vraiment aller jusqu'au bout, ça paraissait un peu étrange de les imaginer entrain de le faire. Quelques semaines avant, Daiki se croyait hétéro à cent pour cent, et à présent il était couché sur le canapé, torse nu en train de se faire embrasser et caresser par un homme. N'est-ce pas une situation ironique ?
    Daiki laissa un petit gémissement passer la barrière de ses lèvres alors que la main de Yuri frôlait son membre qui avait gonflé d'excitation. Il se sentait incroyablement bien, à ce moment. La main de Yuri avait rejoint les cheveux de Daiki et les caressait tendrement.

    -Ore mo Dai-chan. Aishiteru. Alors que le cœur de Daiki semblait avoir éclaté d'excitation, c'est d'amour cette fois qu'il se mit à battre à une vitesse affolante. Yuri l'avait enfin dit. Il lui avait dit qu'il l'aimait et Yuri en était... tellement heureux. Mais il doutait, il ne voulait pas le montrer, mais il doutait affreusement. Qu'est-ce qui lui prouvait que Yuri ne s'éloignerait pas encore une fois de lui ? N'irait pas voir ailleurs ? Qu'est-ce qui lui prouvait que Yuri n'irait pas le tromper avec Yuya ou avec Ryosuke ? Daiki était inquiet, il avait peur. Il avait peur de croire qu'enfin Yuri était sien, et que finalement il passait encore une fois sous le nez de Daiki. Il ne voulait pas réavoir à souffrir, il voulait juste pouvoir continuer de contempler Yuri, de le toucher et de l'embrasser sans que quelqu'un ne s'interpose, sans que Yuri pense à quelqu'un d'autre.

    Mais non, Daiki ne voulait pas que ça se passe comme ça. Il attrapa les poignets de Yuri, l'obligeant à se redresser pour finalement le faire s'allonger de l'autre côté du canapé, pour que le plus âgé se retrouve sur le corps du plus jeune. Il sourit tendrement avant de déposer ses doigts sur les lèvres de Yuri, puis d'enlever ses doigts pour que ce soit ses lèvres qui viennent les remplacer, alors que la langue de Daiki vint quémander l'ouverture des lèvres du plus jeune en les caressant lentement.
    Daiki voulait que leur première fois soit empli de tendresse, que leur première fois soit la plus belles de toutes, alors il voulait que cela se passe lentement, tendrement. Ses deux mains s'affairèrent à retirer le t-shirt du plus jeune, les forçant à se détacher. Quand ce fut fait, les lèvres de Daiki se déposèrent dans le cou de Yuri, il déposa plusieurs baisers, avant de laisser une trace à son tour, violette. Ses lèvres quittèrent la peau du cou pour se déposer sur l'épaule de Yuri avant de reprendre possession des lèvres du plus jeunes. Daiki était à présent à quatre pattes, le corps de Yuri entre ses jambes.

_________________
Since you left me... I just pretend to smile.



Revenir en haut
Chinen Yuri
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 109
♫ Infos: 16 ans qui ne savais
• Job & Activités: Idol japonaise et qui n'est pas prêt de lâcher son boulot 8D
• Orientation sexuelle: Bi... Plus tendance à être gay...
• Statut: Amoureux et alone again
• Localisation: Dans la salle de danse avec tout les HSJ et en colère ....

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 18:25 (2010)    Sujet du message: Une répétition... mouvementée? Répondre en citant

Yuri embrassait fougueusement Daiki, il jouait toujours avec ses doigts sur le corps de son ainé, mais, fut arrêté par deux mains lui attrapant ses poignets, il regarda alors interrogé Daiki. Il pencha sa tête, et leva un sourcil. Pourquoi l'arrêtait-il ainsi ? Il n'était peut-être pas prêt, il pensait peut-être qu'ils allaient tout les deux faire une énorme erreur ? Mais, il fut stoppé dans sa réflexion en se rendant compte qu'il n'était plus sur son petit ami, mais, que c'était son petit ami qui était sur lui. Il sentit alors le souffle chaud de son amant sur son visage, cette chaleur fit réveiller quelques papillons dans son ventre, puis, le plus âgé enleva son T-shirt avec hâte. Et il s'empara des lèvres du plus jeune, sa langue caressant sa bouche fit frémir Yuri. Puis, Daiki descendit son baiser jusqu'au cou de Chinen, il y laissa une trace violette comme l'avait fait plus tôt Yuri, montrant leur appartenance l'un à l'autre. Son baiser descendit jusqu'à l'épaule du jeune homme, pour remonter jusqu'à ses lèvres. Le plus jeune en voulait plus, bien plus, mais, peut-être que ce n'était pas pareil chez son partenaire, il laissa leurs langues jouaient ensemble, puis, il passa ses deux mains derrière le dos nu de Daiki, les remontant lentement tout le long. Une de ses mains bougea pour caresser le torse du plus vieux, il descendit alors son baiser sur le cou, l'épaule le torse du plus âgé et remonta pour s'emparait à nouveau des lèvres du plus âgé.

Le bruit d'une porte le fit se raidir, il espérait que ça ne soit pas Takaki, il ne voulait pas que le garçon le voit dans cette position, surtout pas. Il tourna son regard et vit Inoo avec de gros yeux. Celuji-ci avait l'air assez surpris de voir ses deux amis dans une telle position, puis, reprenant un peut ses esprits il tourna sa tête négativement et regarda à nouveau les deux jeunes hommes. Chinen avait les joues en flamme, il était gêné que son ainé l'ai vu dans une telle position, il espérait que le rouge qui était à présent sur ses joues ne se voie pas trop, mais, son espérance fut vite descendu à zéro quand il entendit le plus âgé s'exclamer.

-Kawaii Chii, avec un énorme sourire, le plus jeune fit les gros yeux. Mais, bon si je suis revenu c'était pas pour vous interrompre dans votre... Il sourit gêné. Juste pour vous prévenir que le manager arrive, et que tout les Jump doivent être dans la sale de danse et que les autres arriveront dans quelques... Mais, il fut stopper dans sa phrase par le bruit sourd des rires de Yuuto et Keito qui se stoppèrent eux aussi faisant les gros yeux.

-Tss, c'est pas comme si vous saviez pas qu'on était ensemble, dit Chinen en faisant d'un ton plus qu'agacé, en réalité il était surtout gêné de savoir que ses amis les avait vu dans une position plus que... qu'explicite.

A l'aide de sa main qui touchait le torse de son petit ami, il poussa délicatement celui-ci pour qu'il puisse se relever. Il remit son T-shirt, et essaya de se calmer, ses joues étaient en feu et il ne pouvait relever sa tête tellement il était gêné. Il n'avait pas remarqué que tout les autres Jump à part Yamada étaient déjà dans la salle, bien entendu il y avait Takaki, il releva doucement sa tête vers son petit ami, mais se stoppa au cou du garçon, ne voulant pas montrer le rouge sur ses joues. Il entendit quelques chuchotement de la part de Yuto à Keito, il leva sa tête vers celui-ci le fusillant du regard, il connaissait son ami, il devait surement être encore entrain de dire une bêtise, ne faisant toujours pas attention aux plus âgés qui eux aussi regardait les deux garçons assis sur le canapé. Quand, la porte s'ouvrit à nouveau, mais, ce fut sur un junior qui n'avait manifestement pas vu que la salle était occupé, puis, il se retourna pour refermer la porte voyant qu'il y avait ses sempai. Chinen avait enfin relevé sa tête entièrement, pour faire face aux regard de ses ainés, certains avec un sourire malicieux, mais, quand il vit Yuya, il se raidit.
_________________

Je ne dirai pas "Bébé, je t'en prie, reviens"
Nous ne pouvons pas retourner à cette époque
A ces moments qui passaient
S'il te plaît, je veux juste oublier


Revenir en haut
Arioka Daiki
Johnny's Member

Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2010
Messages: 156
♫ Infos: 18 ans; 15 Avril.
• Job & Activités: Université Meiji.
• Orientation sexuelle: ...Gay?
• Statut: Yuri. ♥ Don't leave me, onegai.
• Localisation: Dans les loges, pleurant ce qui ressemble aux dernières minutes.

MessagePosté le: Ven 29 Jan - 18:53 (2010)    Sujet du message: Une répétition... mouvementée? Répondre en citant

    Daiki ne l'avait pas entendu de suite, cette porte s'ouvrir. Il sentit Yuri se raidir, pourtant il n'avait rien fait de mal, juste déposer ses lèvres sur les cheveux du plus jeune avec tendresse. Yuri tourna ensuite son regard, et Daiki le fit à son tour. C'était Inoo Kei, un grand ami à Daiki. C'était gênant, d'être vu comme ça... mais à ce moment Daiki était surtout en colère, frustré. En colère contre Kei d'être venu ici, et frustré de ne pas avoir pu continuer.

    - Juste pour vous prévenir que le manager arrive, et que tout les Jump doivent être dans la salle de danse et que les autres arriveront dans quelques... Essayant de se calmer, Daiki n'avait pas entendu les premiers mots de Kei mais avait très bien entendu l'annonce que venait de faire Kei. Il fut coupé par des rires, Keito et Yuto. Daiki soupira, levant les yeux au ciel. Tout le monde les voyait maintenant. Ce n'était pas si grave, ils étaient juste torses-nus. Ce n'est pas comme s'ils ne les avaient jamais vu torses-nus. Daiki ne comprenait pas la gêne de son petit ami... Ils ne faisaient rien de mal après tout ! Tout le monde savait qu'ils sortaient ensemble, et tout le monde savait sûrement que de simples baisers furtifs n'étaient pas assez. Son poing se serrait alors qu'il observait Yuri remettre son t-shirt. Il le remit à son tour et posa ses yeux sur Yuri. Il avait les joues rouges, et était visiblement très gêné. Daiki soupira et se rassit sur le canapé, déposant sa main contre son front.

    Il se sentait énervé, et triste pour une raison qu'il n'arrivait pas à comprendre. Depuis qu'il sortait avec Yuri, il avait perdu sa joie de vivre habituelle, il avait perdu son sourire habituel, cette habitude de ne jamais se prendre la tête. Maintenant, c'était tout le contraire. Il se sentait toujours mal mise à part quand Yuri était dans ses bras. Il devenait jaloux pour un rien, et se prenait la tête pour tout... Daiki déposait ses yeux sur Yuri, il semblait complètement raide et regardait fixement un point. Daiki tournait la tête vers ce point, Yuya. Daiki ferma les yeux. Pourquoi est-ce que Yuri pensait encore à Yuya ? Pourquoi il l'aimait toujours ?! Cela faisait plus d'une semaine qu'ils étaient ensemble et Yuri... n'arrivait pas à oublier Yuya, malgré que Daiki soit là... Daiki n'en pouvait plus. Et si Yuri et Yuya avaient une relation cachée ? Et voilà qu'il se remettait à divaguer. Il n'aurait jamais pensé quelque chose comme ça, avant que Yuri sorte avec... alors pourquoi maintenant ?

    Énervé, Daiki se levait. À vrai dire, il ne savait pas quoi faire. Il ne savait pas où se mettre, ne savait pas que dire. Il voulait juste partir, il se fichait du manager, se fichait de devoir l'attendre. Il voulait juste partir, rentrer chez lui et se changer les idées, oui.
    - Arrêtez de nous regarder comme ça, on est pas des bêtes de foire ! S'exclamait Daiki en remarquant que tout le monde les regardait. Il soupira, enfonça ses mains dans ses poches et s'arrêta devant la fenêtre pour regarder loin devant lui, essayant de calmer sa colère.



_________________
Since you left me... I just pretend to smile.



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:12 (2018)    Sujet du message: Une répétition... mouvementée?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Your Own Life Index du Forum -> ○ Agence Johnny's : 1er étage -> Salles de danse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com